Communiqués de presse

Keolis étend sa zone d’implantation au Canada avec le gain du tram de la région de Waterloo

14-05-2014

– Keolis, partenaire du consortium « GrandLinq », a été choisi par « Region of Waterloo » pour assurer l’exploitation et la maintenance du futur tramway « Light Rail Project of Region of Waterloo »

– Ce contrat de PPP (partenariat public-privé) générera pour le Groupe Keolis un chiffre d’affaires cumulé, sur 33 ans, de 550 millions de dollars canadiens (357 millions d’euros)

Il s’agit du premier contrat de tram pour Keolis en Amérique du Nord

 

actu_Waterloo_web

 

La région de Waterloo, au sud de Toronto, compte parmi les zones les plus prospères et dynamiques de l’Ontario canadien, notamment grâce à ses prestigieuses universités et à ses sociétés de pointe dans le domaine des sciences de l’ingénieur.

En plein essor, ses trois villes principales, Cambridge, Kitchener et Waterloo, devraient connaitre une augmentation de 35% de la population d’ici 20 ans.

Le projet de tramway fait donc partie intégrante de la stratégie de développement régional, en particulier la liaison entre Waterloo et Kitchener, qui représente déjà une zone de fort trafic.

La ligne de tram, d’une longueur de 19 km, desservira 16 stations. Les travaux débuteront en mai 2014, pour une durée de trois ans : le lancement est prévu en 2017.

Ce contrat de PPP –  modèle couramment utilisé par la province d’Ontario pour développer ses nouvelles infrastructures publiques –  générera un chiffre d’affaires total de 550 millions de dollars canadiens (357 millions d’euros).

Au sein du consortium GrandLinq, qui réunit Plenary Group, Meridiam, Kiewit et Aecon,  Keolis Canada sera l’exploitant, en charge de l’exploitation et la maintenance dès le lancement du réseau.

Le Groupe Keolis a déjà acquis une solide expertise en contrats de partenariats public-privé, notamment avec les tramways de Nottingham en Angleterre, et de Gold Coast, en Australie, qui seront pleinement opérationnels fin 2014.

Ce gain marque l’expansion du Groupe vers la province d’Ontario, après 11 ans de présence au Québec, dans l’activité bus et car.

Il est majeur car il constitue un premier pas dans l’exploitation de tram en Amérique du Nord alors que les projets de tram au Canada et aux Etats-Unis deviennent de plus en plus nombreux.

Keolis est mondialement reconnu pour son savoir-faire en lancement de réseaux de tramways et métros (18 lancements en 13 ans). Cette expertise sera primordiale durant la phase de design et construction, au cours de laquelle l’implication du futur exploitant est un gage de réussite.

 

Le consortium Grandlinq a été préféré parmi une liste de trois soumissionnaires.

28-02-2014

Le consortium Grandlinq, dont fait partie Keolis Canada, a été recommandé par le comité chargé d’évaluer les propositions concernant la construction d’une liaison par train léger reliant les villes de Kitchener et Waterloo en Ontario. Ce projet d’envergure, dont la construction débutera en 2014, devrait entrer en opération au cours de l’année 2017.

Pour en savoir plus

 

Keolis Canada, la CRÉGÎM et le RéGIM collaboreront
afin de maximiser l’offre de transport régional et inter-régional en arrimant les services d’Orléans Express et ceux du transport collectif

 
Gaspé, le 17 février 2014

Fort d’une première rencontre tenue ce matin à Gaspé, la Régie intermunicipale de transport Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (RéGÎM), la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CRÉGÎM) et l’entreprise Keolis Canada annoncent qu’ils travailleront ensemble afin de trouver des solutions à la problématique de transport par autocar desservant la région.

Keolis Canada, la compagnie mère d’Orléans Express, offre actuellement des services réguliers de transport par autocar vers les différentes villes du Québec. La situation du transport interurbain au Québec a cependant profondément changé et le maintien des services actuels n’est simplement plus possible.

« Nous sommes très sensibles à la situation régionale et à la problématique du transport, mais pour nous, le statu quo n’est plus possible. Nous nous engageons toutefois à travailler en toute transparence avec les gens de la région afin d’offrir le maximum de service possible dans les circonstances », soutient  Denis Andlauer, président et chef de la direction de Keolis Canada.

De son côté, le président de la RéGÎM et vice-président de la CRÉGÎM, Jonathan Lapierre, est confiant de trouver des solutions pour amortir les effets du réaménagement chez Orléans Express. « Nous sommes satisfait des discussions tenues lors de cette première rencontre et confiant que nous trouverons des solutions. Les responsables de Keolis Canada ont demandés de travailler avec nous et plusieurs pistes de solutions sont déjà envisagées. »

Un comité de travail sera formé dès la semaine prochaine pour faire avancer le dossier et proposer des solutions à partir des travaux déjà réalisés par le transporteur. Un échéancier serré est prévu.

 

Keolis officiellement vainqueur à Boston

08-08-2014

A 13H, heure de Boston le 8 janvier,  le conseil d’administration du MassDOT (Massachusetts Department of Transportation) le MBTA, autorité organisatrice des transports de Boston,  s’est réuni en séance publique.
Dans une salle bondée (+ de 100 personnes),  le MBTA a écouté les interventions d’une trentaine de représentants d’associations diverses.

Dr Beverly Scott, Directrice du MBTA, a ensuite présenté l’analyse des deux offres, celle de Keolis Commuter Services obtenant clairement le meilleur score tant  sur le plan technique que financier. Après un long débat, les membres du Conseil d’Administration se sont prononcés à l’unanimité en faveur de Keolis Commuter Services.

Les deux offres seront très prochainement mises en ligne sur le site du MBTA dans le cadre du « Freedom of Information Act ». Néanmoins, et dans l’attente d’éventuels recours, notre communication vers l’extérieur reste pour l’instant volontairement discrète.

En quelques mots :

  • Keolis Commuter Services (KCS) est une joint-venture      entre Keolis (60%) et SNCF (40%)
  • Ce réseau historique est le plus important d’Amérique      du Nord en gestion déléguée à un opérateur privé
  • Ses 13 lignes desservent, sur 1 000 km de voies, 134      gares et transportent 36 millions de passagers par an
  • Le contrat débutera le 1er juillet 2014 pour une durée      de huit ans, avec une extension possible de quatre ans
  • Le chiffre d’affaires est de plus de 300 millions de US      dollars/an

C’est une victoire éclatante pour nos équipes nord-américaines, et un très beau succès collectif pour le Groupe. Plus largement, cela double la taille de notre plateforme nord-américaine et permet d’accélérer notre déploiement dans le ferroviaire international.

La mobilisation démarre immédiatement pour réussir la transition et être pleinement opérationnels au 1er juillet 2014.

Bravo et merci à tous et toutes pour vos contributions et soutiens !

Bernard Tabary
Directeur Exécutif Groupe International

 

 

Investissement de 15 millions de dollars pour le transport en commun de la MRC de L’Assomption

13-12-13

Keolis Canada et le Réseau de Transport Collectif Régional (RTCR) annoncent un investissement majeur de 15 millions de dollars afin de renouveler la flotte de véhicules de la MRC de L’Assomption au cours des cinq prochaines années.

021_Conf.de presse Keolis RTCR. Roger Lacoste

 

Keolis Canada et le RTCR continuent leur collaboration afin d’améliorer la qualité du réseau de transport urbain et mieux desservir la population de la MRC de L’Assomption. En effet, la flotte des véhicules du RTCR sera renouvelée progressivement au cours des 5 prochaines années. Dès janvier 2014, un premier investissement de 3 millions sera fait. Keolis investit régulièrement et annuellement afin de procéder au remplacement des véhicules dans le but de maintenir les plus hauts standards de qualité. «C’est une bonne nouvelle pour la qualité de vie de toute la population de la MRC L’Assomption et nous sommes heureux et fiers d’y contribuer»  mentionnait M. Denis Andlauer, président et chef de la direction de Keolis Canada.

 

Une offre de service plus variée et améliorée

L’offre de service se verra améliorée et variée par une gamme de nouveaux véhicules qui viendra enrichir la flotte actuelle. Cette dernière s’élève présentement à 46 véhicules, dont 31 gros formats et 15 «minis ». Progressivement dès 2014, 10 nouveaux véhicules viendront la  rajeunir et l’augmenter.  Il s’agit de 4 véhicules gros formats et 4 «minis». De plus, un nouveau format fera son entrée, le format «midi» de taille intermédiaire (2 autobus de 30 pieds) viendra s’insérer entre les deux autres formats déjà sur la route. L’arrivée de ces véhicules représente une augmentation approximative de plus de 600 places à bord des différents circuits  offerts par la RTCR.

 

« Nous sommes heureux d’offrir cette nouvelle gamme de véhicules adaptés aux besoins diversifiés et croissants de nos usagers  pour les prochaines années », a déclaré M. Normand Grenier, président du RTCR.

Un investissement majeur pour la région

 

Les deux partenaires se réjouissent de cet investissement de 3 millions de dollars par Keolis Canada qui, en plus de contribuer au développement de la MRC de L’Assomption, répondra aux objectifs du RTCR. En effet, il souhaite atteindre les 101,000 heures de service en 2014 tout en continuant à maintenir la qualité du service et le confort de sa clientèle.

 

Rappelons que  Keolis Canada fournit des solutions de transport urbain aux collectivités et aux autorités organisatrices de la région de Lanaudière depuis 1985.  Elle est notamment l’opérateur des services de transport en commun pour la MRC de l’Assomption. Keolis Canada, anciennement Groupe Orléans Express, se spécialise dans le transport par autocar de personnes au Québec. Qu’il s’agisse de transport interurbain, nolisé, aéroportuaire, urbain, scolaire ou adapté, Keolis Canada offre un service de qualité, fiable et sécuritaire grâce à son équipe de plus de 800 employés chevronnés. L’entreprise offre aussi les services de messagerie dans l’est du Canada grâce à sa division Expedibus. Keolis Canada respecte les plus hautes normes environnementales de l’industrie et s’assure d’utiliser une approche de développement durable dans toutes ses activités.

 

La RTCR créée en 2005 et responsable du transport collectif régional dans la MRC de l’Assomption, est le résultat de 25 ans de transport urbain sur ce territoire. La RTCR poursuit des objectifs d’augmenter l’achalandage, ainsi que d’accroître la qualité du service en offrant à ses usagers une meilleure desserte et un plus grand nombre d’heures de service.

Le trajet montréal-québec se fera plus rapidement et de nouvelles liaisons sont ajoutées au réseau

6-18-2013

C’est pour répondre à un besoin grandissant de la clientèle que Autocars Orléans Express annonce fièrement que de nouveaux points de services sont ajoutés et que plusieurs trajets entre Montréal et Québec sont modifiés afin de permettre aux passagers d’économiser près de 20 minutes de route lorsqu’ils empruntent le service express.

« Une différence de 20 minutes est énorme pour la plupart de nos passagers qui voyagent régulièrement entre Montréal et Québec », exprime Marc-André Varin, vice-président, développement des affaires, marketing et communications de Keolis Canada. « Nous sommes à l’écoute de nos clients et cherchons toujours à optimiser nos services pour répondre aux attentes et aux besoins constamment en évolution ».

Cette réduction du  temps de voyage a été rendue possible en limitant le nombre d’arrêts à Longueuil, une demande maintes fois exprimée par les clients. Ainsi, 6 des 17 trajets quotidiens de Montréal vers Québec se feront directement. Le trajet inverse quant à lui offrira 10 départs directs de Québec vers Montréal sur les 18 offerts par jour.

Encore plus de dessertes et de points de service

De plus, afin de pouvoir rendre le service accessible à un plus grand nombre de voyageurs, Orléans Express offre désormais :

  • Un nouveau service entre Lévis, Saint-Nicolas (Bernières) et Montréal ;
  • Un nouveau service entre Brossard, Sainte-Julie et Québec ;
  • Un nouveau départ du métro Radisson puis Boucherville en route vers Québec et
  • Un nouveau service entre Terrebonne, Repentigny et Québec.

Orléans Express vous offre également la possibilité d’essayer gratuitement ces nouveaux points de service jusqu’au vendredi 21 juin inclusivement. Nul besoin de vous procurer des billets, vous n’avez qu’à vous présenter pour les départs de Brossard, Sainte-Julie, Boucherville, métro Radisson, Terrebonne et Saint-Nicolas et embarquer!

Autocars Orléans Express annonce aussi  que les départs express de 6 h 30 de Québec vers Montréal puis l’aéroport Trudeau seront maintenant opérés sept jours par semaine. Ceux-ci permettront notamment de se rendre directement et plus rapidement à l’Aéroport Montréal-Trudeau, un avantage indéniable pour les voyageurs. Encore une fois, les passagers pourront bénéficier d’une économie de temps de 10 à 30 minutes, dépendamment des départs. Tous les détails de ces changements sont disponibles au www.orleansexpress.com.

 

Orléans Express désormais sur Google Maps

Planifier ses déplacements en quelques clics

4-04-2013

Keolis Canada est fière d’annoncer qu’elle a intégré les horaires et la tarification de tous les trajets de son réseau Orléans Express sur Google Maps. Cette intégration permet de générer des itinéraires dans quelque 200 villes et 8 régions du Québec. Google Maps permet aux utilisateurs d’obtenir facilement un itinéraire complet en transport public. Il calcule le meilleur trajet possible, en plus de fournir des liens vers l’achat de billets sur le site transactionnel d’Orléans Express.

De plus, tous les voyageurs peuvent bâtir leur scénario de déplacement à rebours, c’est-à-dire en fonction de l’heure d’arrivée désirée. Le système se charge de suggérer l’itinéraire le plus pertinent en fonction de ce besoin. Google Maps peut aussi fournir le trajet d’une porte à l’autre pour les déplacements sur le corridor Montréal-Québec, en utilisant les données de transport en commun des villes concernées (la STM et le RTC par exemple).

« Nous avons opté sans hésiter pour un partenariat avec Google Maps, un outil web efficace, populaire et facile d’utilisation, assurément orienté vers les voyageurs, a expliqué Marc-André Varin, vice-président, développement des affaires, marketing et communications de Keolis Canada. Alors que l’intermodalité est de plus en plus populaire, il nous apparaissait évident que d’intégrer toute notre information sur Google Maps permettra à Orléans Express de consolider sa position de leader en matière de transport responsable. »

Orléans Express, l’innovation au service des usagers

Après l’implantation du Wi-Fi gratuit pour les voyageurs et les nouveaux autocars équipés de prises électriques et USB ainsi que de ceintures de sécurité, Orléans Express poursuit sa tradition d’entreprise innovante en s’associant avec Google.

« Nous sommes heureux d’accueillir Orléans Express sur Google Maps. Ce partenariat est l’illustration de l’engagement d’Orléans Express envers l’innovation et permettra de mieux servir les usagers actuels et d’en attirer de nouveaux. Ensemble, nous pouvons fournir des renseignements utiles et précis pour aider les gens à se rendre rapidement à la destination souhaitée », a affirmé Ryan Poscharsky, directeur des partenariats stratégiques chez Google.

C’est par l’entremise d’Evollia, une société de solutions en affaires électroniques pour le web, que le projet s’est réalisé. L’entreprise a généré un fichier conforme au format General Transit Feed Specification (GTFS) qui comprenait trajets, horaires, arrêts et droits de passage et a assuré le soutien technique nécessaire pour le succès de la démarche.

« Cette collaboration avec Evollia nous permet d’offrir un service en ligne fort accessible avec une réelle valeur ajoutée pour de nombreux types de clients actuels et potentiels tels les voyageurs, les étudiants, les retraités, les personnes à mobilité réduite et les gens du domaine récréotouristique. Avec cet outil, nous espérons attirer de nouveaux usagers qui pourront découvrir à leur tous les nombreux avantages de se déplacer avec Orléans Express », a conclu M. Varin.

 

Keolis et Métro de Shanghai scellent un partenariat stratégique

Le Groupe Keolis a signé aujourd’hui à Shanghai un accord de coopération stratégique avec Shanghai Shentong Metro Group

 26-04-13

– Les deux groupes ont pour objectif de répondre ensemble à des appels d’offres de métros urbains, de tramways et de trains régionaux en Chine, en Asie et sur la scène internationale

– Cet accord entre 2 grands opérateurs de transport public, l’un français, l’autre chinois, conforte l’ancrage de Keolis en Asie et lui ouvre des perspectives importantes de développement

Dans le cadre de la visite d’Etat du Président de la République française en Chine, Jean-Pierre Farandou, Président du Groupe Keolis et Yu Guanggyao, Directeur Général de Shanghai Shentong Metro Group ont signé, vendredi 26 avril à Shanghai, un accord de coopération stratégique en présence de Frédéric Cuvillier, ministre délégué auprès de la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

L’objectif visé par les deux groupes est de répondre ensemble à des appels d’offres de métros urbains, de tramways et de trains régionaux, en mettant en commun leurs expertises : la bonne connaissance du marché chinois pour Shanghai Shentong Metro Group et l’expérience des grands appels d’offres internationaux pour le Groupe Keolis.

Les deux entreprises entendent dans ce cadre constituer dès à présent une équipe commune pour opérer ensemble, en Joint-Venture, des réseaux urbains et régionaux, en Chine, en Asie et à l’international.

Le Groupe Keolis est une référence mondiale du métro automatique sans conducteur avec les métros de Lyon, Lille, Rennes et de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle ainsi que le leader mondial du tramway, notamment grâce à l’exploitation du réseau de tramway de Melbourne, le plus important au monde. Il exploite également des réseaux ferrés dans plusieurs pays du monde, en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Shanghai Shentong Metro Group a construit et exploite l’un des plus importants réseaux de métro au monde, celui de Shanghai (437 km, 12 lignes, 292 stations, 277 rames). En 2012, il a transporté 2,3 milliards de passagers, s’affirmant ainsi comme un leader mondial en termes de construction et d’exploitation de métro.

Cet accord conforte l’ancrage en Asie du Groupe Keolis, qui a ouvert en mars dernier ses bureaux chinois à Wuhan à l’occasion d’un premier contrat conclu pour l’exploitation du futur centre multimodal d’échanges de l’aéroport international de Wuhan. Ce projet fait l’objet d’un co-financement de 100 millions d’euros de l’Agence Française de Développement dont la convention a été signée ce même jour.

« Nous sommes très heureux de pouvoir approfondir nos relations avec Shanghai Shentong Metro Group. Nous espérons pouvoir unir nos forces pour développer ensemble des réseaux dans le monde, en nous appuyant sur nos compétences reconnues dans l’exploitation de métros, de tramways et de trains », a indiqué Jean-Pierre Farandou.

 

Résultats 2012 : Keolis poursuit sa croissance et conforte sa place de leader de la mobilité

22-03-13

Le chiffre d’affaires 2012 atteint près de 5 milliards d’euros, en hausse de 12,1% et l’Ebitda 287 millions, en hausse de 4,8%.

L’année 2012 a permis de confirmer l’expertise du Groupe dans l’exploitation de tramways et de métros automatiques avec le lancement de plusieurs tramways en France et le gain du contrat d’exploitation du futur réseau de métro automatique d’Hyderabad, sixième ville d’Inde.

Keolis vise un objectif de chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros (hors acquisitions) en 2017.

Keolis conforte sa place de leader en France,…

Dans une conjoncture économique et un environnement concurrentiel difficiles, Keolis a confirmé en 2012 sa place de leader français du transport urbain, en remportant de nouveaux contrats à Strasbourg, Amiens, Maubeuge et en gagnant la quasi-totalité de ses contrats qui arrivaient en renouvellement (Rennes, Tours, Blois, Agen, Montargis….).

Dans le transport interurbain, Keolis a accru sa présence dans le Rhône, en Gironde et dans les Alpes-Maritimes.

De son côté, EFFIA a poursuivi avec succès sa stratégie de croissance et, avec le gain de 30 000 places principalement par appels d’offres, est devenu le n°2 du stationnement en France avec 115 000 places gérées.

…poursuit son développement à l’international…

L’année 2012 a été marquée par l’entrée dans un treizième pays, l’Inde, grâce au gain d’un contrat à Hyderabad, sixième ville du pays.

En 2012, le Groupe a également renforcé ses implantations en Europe du Nord, en prenant 100% du capital de sa filiale néerlandaise Syntus, dont il ne détenait jusque-là que 50%, en acquérant deux sociétés de transport scolaire en Belgique et en gagnant de nouveaux contrats en Suède.

L’année a également été mise à profit pour répondre à de nombreux appels d’offres notamment en Amérique du Nord, avec des concrétisations significatives sur le début de l’année 2013.

…et consolide l’ensemble de ses expertises…

Leader mondial pour l’exploitation de tramways grâce au réseau de Melbourne – le plus grand au monde -, Keolis a consolidé cette place en 2012 avec le lancement de plusieurs trams à Brest, Dijon, Orléans et Lyon.

Keolis a obtenu en 2012 une reconnaissance de son expertise en métro automatique en remportant le contrat d’Hyderabad. Le futur réseau, dont il sera l’exploitant, ajoutera 71 km aux réseaux de métro automatique qu’il exploite déjà à Lyon, Lille, Rennes et à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Keolis est ainsi conforté dans son leadership sur les métros automatiques.

Référence mondiale pour l’exploitation de modes lourds, Keolis a approfondi en 2012 ses savoir-faire :

  • en matière de réorganisation de réseaux avec le lancement des nouveaux réseaux d’Orléans, d’Arras et d’Agen,
  • en matière de billettique avec le lancement de nouveaux systèmes de billettique dans plusieurs réseaux, le développement de solutions de rechargement à distance et la préparation du lancement à une échelle industrielle de la billettique NFC à Caen.

Le Groupe Keolis poursuit sur sa lancée d’un  chiffre d’affaires en croissance de 12% par an en moyenne,…

Le chiffre d’affaires du Groupe, supérieur aux attentes, atteint près de 5 milliards d’euros, en progression de 12,1 % par rapport à 2011.
Hors effets change et périmètre, la croissance organique ressort à 7,7%, grâce à la bonne tenue des activités et aux contrats d’Orléans, d’Aix en Provence, d’Amiens, de Nottingham et de Keolis Sverige gagnés en 2011 et intégrés dans les comptes en 2012.

Les acquisitions de Tectrans (devenu Keolis Transit America) aux Etats-Unis fin 2011 et des deux sociétés belges, ainsi que la montée au capital de la filiale néerlandaise Syntus, procurent 80,2 millions d’euros de chiffre d’affaires supplémentaires en 2012, représentant une progression du chiffre d’affaires de 1,8%.

…affiche une rentabilité en progression…

La rentabilité du Groupe (Ebitda) atteint 287 millions d’euros, en hausse de 4,8%.
Sa progression, inférieure à celle du chiffre d’affaires, est notamment pénalisée par la rentabilité du contrat Transpennine en Grande-Bretagne, dont la prolongation a donné lieu à une révision à la baisse du niveau de la marge.
Retraitée de Transpennine, la profitabilité du Groupe progresse de 11,7% (+8,1% hors effets change et périmètre).

…une structure financière toujours très solide…

La tenue de l’endettement et la bonne performance en termes de cash flow permettent à Keolis d’afficher un levier d’endettement par rapport à l’Ebitda de 1,58x à fin 2012.

…et une structure actionnariale pérennisée…

La recomposition du capital intervenue au printemps 2012 a été l’occasion pour AXA Private Equity de se désengager et pour SNCF (70%) et la Caisse de Dépôt et Placement du Québec (30%) de réinvestir dans la société avec une vision de long terme.

La bonne santé financière de Keolis et sa structure actionnariale stable et solide confèrent au Groupe les moyens d’assurer son développement.

Perspectives 2013

En France, le Groupe qui vient, sur le début de l’année 2013, de regagner la confiance des agglomérations d’Angers et de Châtellerault, entend :

  • poursuivre son développement par appels d’offres offensifs et par acquisitions,
  • se positionner sur les projets du Grand Paris, pour lesquels il entend faire valoir son expertise en métro automatique, et promouvoir un plan bus complémentaire aux modes lourds,
  • poursuivre le développement de l’activité stationnement d’EFFIA,
  • structurer des offres de prestations de services (gestion de la relation clients, billettique, information multimodale…).

A l’international, Keolis, qui a organisé ses activités en cinq plateformes de développement : Europe continentale, Grande-Bretagne, Amérique du Nord, Australie/Nouvelle Zélande, Nouveaux territoires (Inde, Moyen-Orient, Brésil, Chine), entend se renforcer sur toutes ces zones, soit par appels d’offres, soit par acquisitions.

Début 2013, le Groupe Keolis, via sa filiale américaine Keolis Transit America, a remporté le contrat d’exploitation de la partie la plus emblématique du réseau de bus de Las Vegas et le transport des personnes à mobilité réduite à Fresno en Californie.
Le Groupe a également ouvert des bureaux en Chine, à Wuhan, où il gèrera le hub intermodal du nouveau terminal de l’aéroport à son ouverture en 2015.

Keolis souhaite conforter sa position dans le peloton de tête des acteurs du transport public au niveau mondial et vise un objectif de chiffre d’affaires (hors acquisitions) de 7 milliards d’euros en 2017.

Voici le lien : http://bit.ly/10aLLa4

 

Contrat majeur à Las Vegas – Groupe Keolis renforce sa présence en Amérique du Nord

28-02-13

CNW Telbec/ – Keolis Transit America (KTA), une filiale sœur de Keolis Canada, s’est vue attribuée à l’unanimité par le conseil d’administration de la Regional Transportation Commission of Southern Nevada (RTC) l’exploitation de la majeure partie du réseau de transport urbain de la métropole de Las Vegas. Ce gain important concrétise la stratégie de développement du Groupe Keolis en Amérique du Nord.

Keolis Transit America a remporté le lot le plus important du réseau, le lot B, avec 55 % des véhicules (environ 30 millions de passagers annuels), grâce à la qualité de son offre et des équipes appelées à diriger la future exploitation. L’appel d’offres interdisait à un même opérateur le gain de la totalité du réseau, qui a été divisé en deux lots.

Le lot B est la partie la plus emblématique du réseau puisqu’elle dessert le sud de Las Vegas, la célèbre « strip ». Ce réseau d’autobus, qui compte parmi les plus importants des États-Unis en gestion déléguée, est l’un des contrats urbains les plus visibles et les plus structurés du pays.

Le contrat, d’une durée initiale de cinq ans (avec prolongation possible jusqu’à cinq ans), générera un chiffre d’affaires cumulé de 500 millions de dollars américains. Il démarrera le 7 juillet prochain. Outre l’exploitation de 207 autobus, Keolis gérera la maintenance, le personnel et la relation client. La flotte est constituée de véhicules à deux étages, de véhicules longs et d’une cinquantaine de BHNS (bus à haut niveau de service), utilisant une gamme variée d’énergies de traction (gaz naturel et hybride).

Une étape importante dans le déploiement de Keolis sur le marché nord-américain Ce gain marque une étape clé du développement de Keolis aux États-Unis, marché pour lequel le Groupe nourrit de grandes ambitions, tant en transport urbain qu’en transport ferroviaire de proximité.

Bernard Tabary, Directeur Général International du Groupe, commente ce nouveau succès : « Ce nouveau contrat est le résultat de l’intégration réussie de KTA dans le Groupe Keolis. Il marque une étape majeure pour l’expansion de Keolis sur le territoire américain et servira de référence pour les futurs appels d’offres auxquels le Groupe va participer sur les segments du transport urbain, du transport des personnes à mobilité réduite, des navettes et du transport à la demande. Il nous conforte donc dans notre stratégie d’implantation forte dans le pays, où nous avons actuellement plusieurs candidatures en cours ».

Déjà présent au Canada depuis 2002, le Groupe s’est implanté sur le marché ferroviaire américain où il exploite le réseau Virginia Railway Express (desserte des banlieues sud et ouest de Washington). Il s’est ensuite déployé sur le secteur du transport urbain avec l’acquisition en 2009 d’une partie des actifs du Groupe Gaudreault dans la région de Lanaudière et, fin 2011, de celle de Tectrans, opérateur de transport public basé en Californie devenu Keolis Transit America en 2012.